Le 24 Novembre 2021, 27 réfugiés ont trouvé la mort dans la Manche alors qu’ils tentaient de rejoindre l’Angleterre par la mer. En 2021, au moins 28 395 migrants ont rejoint les côtes anglaises à bord de petites embarcations, soit plus du triple de l'année précédente (près de 8 400 traversées), selon le ministère britannique de l’Intérieur.

Depuis 2016 et le démantèlement de la "jungle" de Calais, une politique d’expulsion quasi-quotidienne des lieux de vie à été mise en place par les pouvoirs publics afin d’éviter la création de nouveaux camps. C’est dans cette logique d’empêchement de création de "points de fixation" que le 16 Novembre 2021, un camp proche d’une zone commerciale de Grande-Synthe où vivaient 1500 personnes a été évacué sur ordre du Ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin. Depuis, les réfugiés de ce camp, majoritairement afghans et kurdes, vivent dans un sous-bois de Grande-Synthe, où la police continue régulièrement de les expulser. Autrefois moyen privilégié des réfugiés pour rentrer en Angleterre, l’Eurotunnel est aujourd’hui une véritable forteresse où caméras, patrouilles de vigiles et de police, fossés, haute clôture surmontée de barbelés ont été installés pour empêcher les réfugiés de monter dans les camions et trains en partance pour l’Angleterre. Aujourd’hui, la plupart des réfugiés voulant rejoindre l’Angleterre par camions tentent leur chance depuis une zone de stationnement de camions en périphérie de Calais. C’est en se cachant dans des buissons tout en déjouant l’attention des CRS présent jour et nuit que chaque jour, plusieurs dizaines de réfugiés tentent leur chance, souvent au péril de leur vie. Depuis le début de l’année 2021, 6 réfugiés sont morts en tentant de monter sur des camions. Cette fortification de l’Eurotunnel a poussé les réfugiés à emprunter une voie jusqu’ici délaissée : la Manche. Pourtant, ici aussi la forte présence policière rend la tâche compliquée pour les réfugiés, les poussant ainsi à tenter leur départ vers l'Angleterre 

toujours plus au sud de Calais, parfois même jusque dans la Somme.

Using Format